Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 20:02

 

 

Cette nuit là je ne le vis pas se mettre en route. Il s'était évadé sans bruit. Quand je réussis à le rejoindre , il marchait , décidé, d'un pas rapide.Il me dit seulement:

-"Ah, tu es là"...

Et il me prit par la main. Mais il se tourmenta encore.

-"Tu as eu tort. Tu auras de la peine. J'aurai l'air d'être mort, mais ce ne sera pas vrai."

Moi , je me taisais.

-"Tu comprends , c'est trop loin. Je ne peux pas emporter ce corps là , c'est trop lourd."

Moi je me taisais.

-"Mais ce sera comme une vieille écorce abandonnée.Ce n'est pas triste les vieilles écorces."

 

A mon beau-père,"parti sur l'autre rive", à l'aube du mercredi 4 mai 2011.

 

 

 

 

 

Extrait du "Petit Prince "de Saint Exupéry

Repost 0
3 mai 2011 2 03 /05 /mai /2011 21:22

 

 

 

Hello,

 

Le temps est fort orageux ; le tonnerre gronde ...et comme par hasard mes petites filles sont là  pour passer les quelques derniers jours des vacances de Pâques.

 

Qu'à cela ne tienne , on va quand même prendre la vie côté douceur.

Pour le petit déjeuner de demain voici donc:

 

044.JPG  

 la pâte à tartiner  choco -noisettes.

pour 2 pots d'environ 320g.

préparation:20mn

cuisson:15mn.

200g de chocoat noir à pâtisser.

200g de noisettes décortiquées.

25 cl de crême liquide.

40g de sucre(moins pour moi; le chocolat est déja sucré)

2 cuil à soupe d'huile de tournesol.

 

Chauffer le four th 5 (150°).Eparpilez les noisettes sur une plaque et enfournez pour 15mn.Laisser refroidir et mixer finementjusqu'à obtenir une pâte.Déposez-la dans un saladier.

Hachez le chocolat noir au couteau.Versez làdans un saladier.

Portez à ébullition la crême et le sucre .Versez la crême bouillante sur le chocolat  et la pâte de noisettes.Couvrir, laissez reposer 5 mn.Mélanger pour obtenir une préparation lisse et homogène.. Incorporer l'huile et mélangez de nouveau.Répartissez dans 2 pots.Laissez refroidir et fermez. Conervez les dans le réfrigérateur et consommez dans les 15 jours.

 

recette empruntée au magazine"cuisine actuelle" de mars avril2011.

 

 

 

Je vous posterais bientôt la recette des pains au lait, avec pâte à tartiner à l'intérieur. ..

 

Bon mercredi

 

de la part de  

Imagesignature

 

Repost 0
Published by TATIANA - dans RECETTES Pâte(s)
commenter cet article
21 avril 2011 4 21 /04 /avril /2011 11:22

et   Bonjour,

 

Nous continuons notre promenade à la découverte de Perpignan.

Nous voici maintenant devant la porte du Castillet.Cet édifice qui fût d'abord la porte de la ville, puis une prison , a été bâti à la fin du XIVième siècle pour sa porte principale.

Louis XI y ajouta durant l'occupation française l'actuelle porte Nôtre Dame.

Il abrite le musée Joseph Deloncle de l'histoire de la Catalogne du Nord.

 

 

 

 

Le Castillet est constitué de deux parties que sont le Grand Castillet et le Petit Castillet. (Castellet en catalan)

Il est considéré comme un document archéologique de la plus grande importance pour l’histoire de la ville, et constitue un type d’architecture militaire unique en son genre. Il est de plus décoratif avec son couronnement de crénelages, de consoles et de tourelles de style mauresque.

 

 

 

 

Le Grand Castillet (texte Wikipédia)

 

L’historique

 

 Le Grand Castillet fut construit vers 1368 par le maître d'œuvre Guillaume Gatard sur ordre de l'Infant Don Joan d'Aragon, pour remplacer la porte dite du Vernet qui permettait de traverser les remparts et de faire communiquer la ville avec le faubourg. Le nouveau passage comportaitun pont-levis qui n’existe plus. La construction massive du bâtiment était celle d’un château fort défensif pour résister à toute offensive venant du nord.

 

 

 


L’occupation éphémère du Roussillon parLouis XI  permit d’en changer la destination. La forteresse devenait inutile puisque tout conflit avec la France était terminé et l’on en fit une prison d’État. Les fenêtres furent garnies de grillages en fer, le passage du pont-levis fut supprimé. Cependant, il fallait assurer une issue de la ville vers le Vernet et l’on juxtaposa le Petit Castillet à la primitive bâtisse en 1478. Ce fut le Portal de Nostra Dona del Pont ou Porte de Notre-Dame du Pont.

005.JPG

 
En 1542Charles Quint fit couvrir le Castillet au nord au moyen d’un bastion polygonal dont la pointe et l’échauguette s’avançaient vers la Basse (rivière située au nord). Les ouvriers utilisèrent les matériaux provenant de la Chapelle Notre-Dame du Pont qui fut démolie (ainsi que les maisons du faubourg) pour des raisons stratégiques. Suite à la destruction de cette chapelle on plaça le Castillet sous la protection de Nostra Dona del Pont et la statue de la Vierge qui l'ornait pris place dans la chapelle. Par la suite, la statue fut placée sur la façade dans une simple niche pratiquée dans le mur (la niche concave, visible de nos jours, ornée d'un encadrement gothique date de 1864).
Vauban fit renforcer le bastion polygonal deCharles Quint  et remit le Castillet en état de défense. Au cours de ce siècle on construisit également le Corps de garde. Il s'agissait d'une bâtisse assez simple (démolie en 1843), située côté sud au rez-de-chaussée et couverte de tuiles. Elle servait comme son nom l'indique de lieu de vie au Corps de garde. Une cour longeant le mur du Castillet permettait d'accéder à la porte du monument.
En 1904, on démolit l’enceinte fortifiée dePerpignan mais on respecta le Castillet. Les béquilles qui le reliaient aux remparts disparurent et le bastion et son échauguette furent dynamités.
Au XX ième , le Castillet abrita les Archives Municipales de ville dePerpignan.
De nos jours, il abrite le Musée Catalan des Arts et Traditions Populaires aussi appelé La Casa Pairal.

En passant la porte on découvre ce plan de la cité .

(006.JPG(Désolée pour le reflet) 

Et en flanant ...

 ceci ,

007.JPG

 

celà... de plus près...

008.JPG

 

 

Cadran solaire dans la cour de ....

011.JPG

 010

 

A bientôt  car la visite va continuer..

Préparez bien vos chocolats; pour ma part je me prépare à rcevoir quelques cousins, cousines ,(une petite cinquantaine)..

 

Pas d'inquiétude, je ne suis pas aux fourneaux.

bisous de mamie jackk 

Repost 0
Published by TATIANA - dans Histoire
commenter cet article
18 avril 2011 1 18 /04 /avril /2011 21:18

 

Bonjour,

 

Aujourd'hui je vous amène en promenade car avec "nos petits zamis", mercredi, par un  temps ensoleillé  nous avons visité Perpignan.

 

Nous voici donc au pied du palais de rois de Majorque,

Le Palais 

  

Le palais est construit dans le dernier quart du XIIIème s. par le roi Jacques II de Majorque qui s'installe à Perpignan (1276). Entouré de jardins, il s'élève sur une colline au sud de la ville. Après 35 ans de travaux, le chantier s'achève par la consécration des chapelles (1309).
Le 21 août 1262, Jacques Ier le Conquérant, roi d'Aragon, lègue à Pierre, son fils ainé, l'Aragon, Valence et la Catalogne. Il donne à Jacques II, son cadet, le royaume de Majorque (îles Baléares), les comtés de Roussillon et de Cerdagne et la seigneurie de Montpellier. Les "Usages de Barcelone" sont maintenus dans les deux royaumes.
Contesté par les rois d'Aragon qui confisquent momentanément les Baléares, le nouveau royaume connaît des débuts difficiles. Il se développe ensuite rapidement sous les rois Jacques II (1276-1311) et Sanche (1311-1324). Les villes, notamment Perpignan connaissent un essor remarquable. Les grands chantiers se multiliplient : palais, églises, couvents. Les souverains favorisent l'industrie et le commerce. A Majorque et à Collioure transitent des dizaines de navires qui sillonnent toute la Méditerranée. Le royaume atteint son apogée pendant la régence de Philippe de Majorque (1324-1329) et sous Jacques III (1329-1349).
Le développement de la draperie roussillonnaise symbolise le dynamisme majorquin. A peine présents au XIIIème s. à Prats de Mollo et Perpignan, ville de foire où circulent draps flamands et languedociens, les drapiers prospèrent au XIVème s. Par leur savoir-faire marchand et technique, en 25 ans, pareurs et tisserands catalans s'imposent à Valence, à Majorque, en Sicile.
Le 25 octobre 1349, chassé de son trône par Pierre IV d'Aragon, Jacques III meurt sur le champ de bataille de Lluchmajor. Ses domaines catalans réintégrèrent l'Aragon tandis que la France acquiert Montpellier. Dès lors, l'ancien Palais des Rois de Majorque héberge les souverains aragonais pendant leurs séjours perpignanais et le pape d'Avigon Benoît XIII y réside en 1408.
Le 9 mai 1462 (Traité de Bayonne), le roi Jean II d'Aragon, confronté à l'hostilité des Catalans, obtient l'appui du roi de France Louis XI à qui il donne en garantie les revenus du Roussillon et de la Cerdagne, aussitôt occupés par les Français. Pendant 30 ans, complots et rébellions se succèdent, notamment à Perpignan, assiégée en 1463, 1473 et 1474. Pour avoir les mains libres en Italie, Charles VIII rend les deux comtés en 1493.
Les guerres franco-espagnoles placent le palais au coeur du dispositif défensif de Perpignan, verrou de la frontière. On parle désormais de citadelle. Entre 1538 et 1587, Charles Quint et Philippe II d'Espagne l'entourent de colossales murailles d ebriques rouges. Après l'annexion française (Traité des Pyrénées-1659), Vauban renforce le système défensif en ajoutant des ouvrages fortifiés à l'extérieur et à l'intérieur de l'enceinte de Phillippe II. Au terme de cinq siècles d'occupation militaire, le palais s'ouvre aux visiteurs après la deuxième guerre mondiale.

Un peu d'architecture.

020.JPG

Le Palais des Rois de Majorque est un palais-forteresse de style gothique. Son plan s'organise autour de trois cours (environ 60 mètres de côtés). Les premiers maîtres d'oeuvre sont Ramon Pau et surtout Pons Descoyl, très actif à Perpignan et dans les Baléares.

021.JPG

 

 

 


On retrouve ici réunies la "grande salle", siège du pouvoir politique, la chapelle et la résidence royale. La position surélevée de la Chapelle, au coeur des appartements royaux , face à la salle du trône, marque la prépondérance du spirituel sur le temporel. Le plan du palais s'inspire fortement des modèles majorquins, celui de la chapelle se rapproche de la Sainte-Chapelle de Paris, de peu antérieure.
019.JPG

022.JPG 

Ses murs, construits en galets et en briques liés au mortier, étaient enduits à la chaux et peints. Portes fenêtres, galeries, escaliers, chaînes d'angle des murs, tours principales sont en pierres de taille : pierre ocre de Les Fonts, bleue de Baixas, grès, marbre rouge de Villefranche-de-Conflent, blanc et bleu de Céret

.Et en sortant qui voit on?? mais non ; pas le roi ....

025.JPG

  

 le Canigou si cher à notre Isdael...

028.JPG 

 

A bientôt pour la suite de notre virée.

bisous-de-mamie-jackk.jpg

PS: pendant les visites le chantier continue!!! que de sous dans les P.O...!

Repost 0
Published by TATIANA - dans voyages
commenter cet article
9 avril 2011 6 09 /04 /avril /2011 19:03

Coucou,

 

Je vous fais partager ce genre de définitions qui m'ont beaucoup amusés......

 

 

 

 

 

 

Définition d'un GRAND PARENT?
> > > > > > (d'après les enfants d'une classe d'enfants de 8 ans) :
> > > > > >
> > > > > > Les grand-parents, c'est une dame et un type qui n'ont pas d'enfants
> > > > eux-mêmes. Mais ils aiment beaucoup les enfants des autres.
> > > > > >
> > > > > > Un grand père c'est un bonhomme, & une grand mère c'est une dame!
> > > > > >
> > > > > > Les Grand-parents ne font rien d'autre que nous attendre lorsque nous
> > > > venons les voir . Ils sont tellement vieux qu'ils ne peuvent pas courir ou
> > > > jouer a des jeux ou on se pousse un peu. Mais c'est drôlement bien
> > > > lorsqu'ils nous conduisent a des boutiques de bonbons.
> > > > > >
> > > > > > Quand on va se promener avec eux ils ralentissent toujours pour nous
> > > > montrer des feuilles mortes ou des chenilles.
> > > > > >
> > > > > > Ils nous montrent des fleurs, nous parlent de leurs couleurs et nous
> > > > demandent de ne pas marcher sur des choses qui craquent, mais ils ne
> > > > disent pas , "Dépêche-toi.''
> > > > > >
> > > > > > Habituellement les grand mères sont grosses mais ça ne les empêche
> > pas de nouer nos lacets de chaussures .
> > > > > >
> > > > > > Ils portent des lunettes et des sous vêtements très bizarres.
> > > > > >
> > > > > > Ils peuvent enlever leurs dents avec leurs gencives.
> > > > > >
> > > > > > Les grand-parents n'ont pas "a bien se conduire".
> > > > > >
> > > > > > On peut leur demander des questions comme "Pourquoi Dieu n'est pas
> > > > marié?" ou "Pourquoi les chiens courent après les chats ?"
> > > >
> > > > Lorsqu'ils nous lisent des livres, ils ne sautent pas des lignes. Et si
> > on leur demande de nous relire la même histoire, ils ne disent rien.
> > > >
> > > > Tout le monde devrait avoir une grand-mère, surtout si vous n'avez pas
> > de télévision parce que ce sont les seuls adultes qui aiment passer du
> > temps avec nous.
> > > >
> > > > Ils savent qu'il faut que nous ayons un petit gouter avant d'aller nous
> > > > coucher, ils disent les prières avec nous et nous embrassent même si ça
> > a mal été.
> > > > > >
> > > > > >
> > > > > > ...Et celui-la, age de 6 ans a qui on demandait ou sa grand mère  vivait.
> > > > ''OH, elle vit a l'aéroport, et quand on veut la voir, on va la chercher.
> > > > Et lorsque la visite est finie, on la ramène a l'aéroport.''
> > > > > >
> > > > > > Grand-papa c'est l'homme le plus gentil de la Terre! Il me montre
> > des tas de trucs, mais je ne le verrai jamais assez pour devenir aussi calé  que lui !
> > > > > >
> > > > > > C'est drôle parce que lorsqu'ils se penchent , on entend des fuites
> > de gaz , et ils disent que c'est le chien .

 

 

 

 

J'espère que la journée de demain dimanche sera aussi belle que celle d'aujourd'hui, en tout cas je vous la souhaite excellente.

 

Ce soir nous allons retrouver nos petits camarades , hé oui , les beaux jours reviennent et les p'tit's sorties aussi. Ce soir pour se mettre en jambe nous allons  visionner les sorties de l'an dernier grace à notre cameramen. On finira la soirée avec des petits gâteaux ; petits n'étant pas l'adjectif qui convient .

Première sortie mercredi...

 

 

et

 

Bisous de

mamjack2 (2)

 

 

Repost 0
Published by TATIANA - dans bla bla
commenter cet article
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 13:33

Bonjour,

 

 

"Avril et Mai sont les clés de l'année".

 

 

Voici donc la suite de l'article que j'ai pu lire sur "la Dépêche de l'Aude" et écris par Claude Marti.

 

 

Les noms dans le métier des hommes ;donc voici quelques exemples:

Les Fabre , les Faure (forgerons) ,les Medge (médecins)

Hortala (maraîchers) les Mercadier( marchands ambulants), les Molinier ( meuniers) les Fustiers (menuisiers), les innombrables Tisseire , Tesseyre ( tous ,tisserands).

Le nom , ça pouvait être aussi une carastéristique forte que l'usage finissait par consacrer.

 Les plus chanceux se nommérent donc Astruc( astre=chance en occitan) ,les bruns de peau Maurel ou Mauri , les dégourdis seraient des Esquirol (écureuils)ou les Auriol (les loriots) les studieux seaient des Escolan (école),

les riches des Azaïs (as aïs, à l'aise )les honnétes des Bonafé(bona fé).

 

La suite...:  la setmana qué ven ..!

 

 

 

Je vous souhaite un , il s'annonce estival; alors profitons-en pour nous oxygéner et admirer la nature   qui nous fait les yeux doux.

 

bisous de mamie jackk-copie-1

 

Repost 0
Published by TATIANA - dans Histoire
commenter cet article
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 00:00

 

 

Il fut un temps où nous n'avions pas de nom. On s'appellait Jeanne de la placette, Pierre de la forge , Joseph du bord de l'eau, Marie de la colline, Paul des rouquins.

Dans tous les idiomes de l'Europe, chacun traversait son petit espace de vie muni de cette  fragile  identité qui ne sera jamais marqué sur aucun parchemin , gravé sur aucune tombe, l'heure n'était pas encore venue.

 

Après les vaines peurs de lAn Mil, le printemps des langues fut enfin le printemps des noms , chacun aurait dorénavant le sien.

-A prendre où? Tout d'abord , protection oblige, dans le listing des saints du paradis.

 

En patrie de langue d'Oc fleurissent les  Andrieu (André) les Bénets(Benoît),les Estève(Etienne) les Gélis(Gilles), les Guillem ,(Guillaume), les Jammes les Jaumes(Jacques), les Marti (Martin), les Peyre( Pierre).

 

**************  

 

Sur mon prochain billet je vous parlerais des noms en rapport avec les métiers.

Article publié dans "La Dépêche de l'Aude"par Claude Marti.

 

 

*************

 

Comme demain je fais la nounou, rôle bien agréable j'en conviens, je vais donc aller jouer... avec les anciens!!! Oui , mais à quoi ? me direz-vous??, à la belote  et il y a fort à parier que ces mamies vont vouloir jouer avec moi ... contre les hommes et avec la secrète intention de leur mettre une raclée.Eh oui , c'est une lutte de tous les âges.

Je vais devoir me concentrer pour ne pas les décevoir....

Allez , amusons nous , la vie est belle , elle est courte et il fait soleil.

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by TATIANA - dans Histoire
commenter cet article
3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 19:49

Bonjour...!!!!!

 

 

 

Pour commencer la semaine dans la bonne humeur , voici une petite histoire que j'ai lu récemment..

 

 

C'est un gars qui a volé le coq de son voisin. Il est entrain de le plumer  au bord de la rivière quand  arrivent les gendarmes. Pris sur le fait il lâche le coq qui s'enfuit à toute jambes(pattes).

-"Qu'est ce qui se passe, vous avez volé ce coq?"

-"Mais pas du tout".

Comment ça , pas du tout??  et toutes ces plumes c'est quoi??".

-"C'est rien , il voulait aller prendre un  bain et il m'a demandé de lui garder ses affaires".

 

 

Passez une

 

 

 

Bonne chance à notre super cuisinière pour demain et gros bisous affectueux pour les amies.

image6.png 

Repost 0
Published by TATIANA - dans Humour
commenter cet article
29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 16:07

Image17

 Bonjour les amies,

Vous allez le constater vous même , ce billet a quelques problèmes  au niveau de l'écriture , tout ça a cause de deux barres qui sont venues me perturber mon travail...  et que je n'ai pas pu enlever .

 

Voici une petite recette  empruntée au blog "brêves de cuisine"

link

que je vous conseille de visiter. Il y a de très bon miam-miam comme par exemple ce chinois.

 

C'est parti en cuisine.

 

Ingrédients:

1 oeuf,

80 g de margarine  coupée en morceaux,

1 cuillérée à café de sel (moins pour moi)

250ml de lait tiède.

500g de farine,

2 cuillérées à café de levure déshydratée( pour ma part j'ai mis un sachet entier) 


 


 

 




Pour la garniture:

2cuillères à soupe de crême fraîche épaisse,

2 cuillérées à soupe de fromage blanc,

2 gros oignons,

200g de lardons,

de l'emmental rapé ,

 sel et poivre.

 

Pétrir tous les ingrédients de la pate ensemble et laisser lever dans un endroit chaud pendant 1h30 sous un torchon humide.

(pour ma part j'ai laissé la machine faire ça toute seule)

Mélanger la crême fraîche et le fromage blanc , saler et poivrer.

Epluchez et émincez les oignons finement .

Faites chauffer une poële , faites revenir les lardons dedans , avec les oignons,pendant 5 minutes et réserver.

Sortir le pâton ; sur un plan de travail fariné, dégazez la pâte , l'étaler en un rectangle assez large, napper du mélange crême et fromage blanc. Versez par dessus les lardons et les oignons , et saupoudrez d'emmental. Rouler la pâte en boudin délicatement.

 Coupez la pâte en 9 tronçons, déposez les dans un moule à manqué, sans les serrer, la pâte continue à gonfler.

Laissez la gonfler encore une heure sous un torchon propre.

Préchauffer le four à 180° et enfournez pour 30 minutes

 Pour la levure c'est celle que l'on emploie pour faire le pain .

Bon appétit bien sûr.

 

et voilà le boulot....

001.JPG

 

 

 

Le dessus cuit rapidement , surtout quand on monte la température  de façon intempestive ...!!!!

Dans le même genre j'ai repéré la version sucrée qui n'a pas l'air mal non plus... a essayer prochainement....

 

 

Prenez bien soin de vous

et

Gros bisous de mamie Jackk.

 

Repost 0
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 16:38

 

Voici la pensée du jour:

"en mars quand il fait beau,

prend ton manteau"

 

Bonjour,

 

J'espère qu'avec ce beau temps vous en avez profité pour faire de belles balades; en forêt peut être?

 

La forêt sous la Renaissance:

 

Pendant le régne de François I ier, 

les forêts sont pillées par les paysans, les villes manquent de bois de chauffage.

La Renaissance est aussi marquée par l'essor des forges et des verrerries, grandes consommatrices de bois.

Le roi et ses successeurs multipliesles ordonnances et les maitrises des Eaux et Forêts deviennent un véritable service public.On commence à comprendre qu'il faut préserver les forêts et assurer le renouvellement des fûtaies.

 

 

 

 

 

Sous Henri II on plante alors les premiers arbres le long des routes.

 

 

  

 

Pour la petite histoire voici la route de Dourgne, voyez comme le vent d'Autan

(appelé aussi "le marin") a façonné ces platanes. Il est pire que le Mistral.

 

 

Bonne continuation et

 

 

bisous de mamie jackk

Repost 0
Published by TATIANA - dans Histoire
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de TATIANA
  • Le blog de TATIANA
  • : MES AMOURS:mes petites filles et ma famille . MES LOISIRS :brocantes et collections; sans oublier la généalogie. Je suis attachée à mes amis ,à ma région ;mon païs ..J'essayerais de vous y amener en promenade . C'est dans la région Midi-Pyrénées que vous trouverez le 81.
  • Contact

Recherche