Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2010 1 04 /01 /janvier /2010 00:00

Bonjour,

Les voeux les meilleurs ont été distribués, tout le monde s'y est mis ,
surtout lui ....
mais comme j'ai été malade pour Noël je n'ai pas risqué ma soirée du réveillon ...
donc je ne l'ai pas regardé et encore moins écouté(bécause mes appareils auditifs auraient pu tomber en panne en même temps et là ,on n'est pas dans le K K!!).

Je vous met donc un petit récapitulatif de ce qui nous

attend pour cette nouvelle année ...



Impôts 2010 : la baisse est réservée aux entreprises

 

Bien que la doctrine officielle du président de la République Nicolas Sarkozy soit de ne pas augmenter les impôts, les ménages, pour peu qu'ils roulent beaucoup, se chauffent au fuel ou au gaz, partent à la retraite, épargnent, utilisent les niches fiscales ou soient victimes d'accidents du travail, seront davantage taxés en 2010. Les entreprises, elles, seront mieux loties. Elles acquitteront la taxe carbone, mais bénéficieront de 11,7 milliards d'allégements fiscaux du fait de la suppression de la taxe professionnelle.

 

Aperçu de ce qui attend les uns et les autres en 2010 alors que les lois de finances et de financement de la Sécurité sociale ont été adoptées par le Parlement.

MÉNAGES

Création de la taxe carbone (+ 2,7 milliards d'euros). Pour lutter contre le réchauffement climatique est instituée, dès le 1er janvier 2010, une taxe carbone sur les produits énergétiques mis en vente, utilisés ou destinés à être utilisés comme carburant ou combustible. Cette taxe renchérira de 4,11 centimes d'euro/litre le prix de l'essence et de 4,52 centimes d'euro/litre celui du gazole.

Restitution forfaitaire du produit de la taxe carbone (- 2,7 milliards). Un crédit d'impôt sur le revenu est institué pour rendre aux ménages le montant de la taxe carbone et la TVA qui y est associée. Cette restitution, forfaitaire, prendra la forme d'un crédit d'impôt fixé à 46 euros pour une personne seule et 92 euros pour un couple soumis à imposition commune. Ces montants seront portés respectivement à 61 et 122 euros pour les contribuables domiciliés dans une commune non intégrée à un périmètre de transport urbain. Le crédit d'impôts sera en outre majoré de 10 euros par personne à charge.

Pour ceux qui paient l'impôt sur le revenu, la restitution se fera au moment du paiement de l'impôt. Pour les autres, elle prendra la forme d'un chèque vert, en principe versé en février. Gagneront à l'opération les ménages qui consomment peu de CO2, y perdront ceux qui en consomment beaucoup pour se déplacer ou se chauffer.

Nouveau plafonnement des niches fiscales (+ 15 millions). L'avantage global en impôt procuré par les niches fiscales ne pourra excéder un montant de 20 000 euros et 8 % du revenu imposable (contre 25 000 euros et 10 % cette année). Il n'est cependant pas tenu compte dans le calcul du plafonnement de certaines réductions d'impôt pour les investissements outre-mer, pour la location meublée non professionnelle et pour l'acquisition de logements neufs destinés à la location (dispositif Scellier).

Prélèvements supplémentaires pour certains épargnants (+ 386 millions). L'exonération de prélèvements sociaux (CSG et CRDS, 12,5 % au total) dont bénéficiaient les contrats d'assurance-vie multisupport, dénoués par le décès du souscripteur, est supprimée. La mesure rapporte 273 millions à l'Etat. De même, la CSG et la CRDS s'appliqueront dès le premier euro aux plus-values boursières. Cette mesure, qui concerne environ 10 millions de Français, rapportera 113 millions à l'Etat.

Hausse du forfait hospitalier (+ 160 millions). Les patients hospitalisés plus de vingt-quatre heures devront payer 18 euros par jour au titre du forfait hospitalier au lieu de 16. Des exonérations sont prévues notamment pour les bénéficiaires de la couverture maladie universelle (CMU) et les femmes enceintes.

Déremboursement de médicaments (+ 145 millions d'euros). Le taux de remboursement par la Sécurité sociale de 110 médicaments est ramené de 35 % à 15 %.

Fiscalisation partielle des indemnités journalières des accidentés du travail (+ 135 millions). L'exonération des indemnités journalières versées aux victimes d'accident du travail - près de 704 000 personnes en 2008 - est plafonnée à 50 % de leur montant.

Fiscalisation des indemnités de départ à la retraite volontaire. (+ 50 millions). Jusqu'à présent, les salariés qui optaient pour un départ volontaire à la retraite hors plan de sauvegarde de l'emploi bénéficiaient d'une exonération d'impôt sur leurs indemnités, dans la limite de 3 050 euros. Cette exonération est supprimée.

Seront donc imposables, dès le premier euro, les indemnités versées lors du départ volontaire du salarié et du départ volontaire en préretraite, sauf application de régimes spécifiques (préretraites de branche, préretraites-licenciements du Fonds national de l'emploi et cessation d'activité des victimes de l'amiante).

Maintien du crédit d'impôt pour les dépenses d'équipement de l'habitation principale des personnes âgées et handicapées. Le dispositif est prorogé jusqu'au 31 décembre 2010.














Tout est bien calculé pour continuer le ramassage des quelques sous que l'on aurait pu et OSER  planquer au nez et à la barbe de ce gouvernement ...

Désolé ,mais ce n'est pas terminé , je vous met la suite demain ..allez portez-vous bien et faites tout pour que ça dure prenez soin de vous .
Comme dirait l'autre " de si haut que l'on se croit assis ,on n'est assis que sur ses fesses".
Bisous ,bizettes mes chérinettes .

Partager cet article

Repost 0
Published by TATIANA - dans humeur
commenter cet article

commentaires

mounic 04/01/2010 23:19


oh! Bonne Mère! j'allais me coucher tranquillos et voilà! je vais cauchemarder!!!quand je pense que le RSA passe à 460 euros! et moi qui ai cotisé pendant 166 trimestres j'ai 512 e de retraite! dis
moi pourquoi j'ai été si bête de me lever à 6h du mat ' toute ma vie? ça me gave! bisous de mémé


bienvenue chez moi 04/01/2010 22:12


et le vaccin !! sans commentaire ma bichette, je n'ai même pas regardé ! douce nuit,bisous


kahouette 04/01/2010 13:54


Bonjour Tatiana ! La cerise sur le gâteau étant quand même l'argent fichu en l'air pour ce fameux vaccin dont peu de gens ont voulu !!! Nous sommes le seul pays d'Europe à avoir autant stocké et
acheté de doses...Qui va payer ? La Sécu pardi, et nous avec ! Ah, la, la...Bisous quand même ma bichette belle, je pense bien à toi sous la neige et le froid !


Soledad 04/01/2010 11:50


Bonjour Mamie Djackkk', alors là tu y vas fort ce matin, il t'a redonné de l'énergie le nain... Moi, je l'ai écouté sagement, presque religieusement, et j'ai même fait la réflexion qu'on avait du
lui mettre un bâton dans le Q car il n'a pas gesticulé l'amoureux de la Carlita...
Il n'a pas dit grand chose, sauf un tas de conneries, comme d'habitude, et comme d'habitude on a compris lesquels d'entre nous seront les plus taxés (pour ne pas utiliser un mot vulgaire)
J'ai regardé mon compte ce matin, un énorme découvert qui va devenir un gouffre j'ai l'impression. Bof, continuons notre chemin, la révolution n'est pas pour demain. Quand se mettront-ils à
réclamer le pain à la reine ???
Tu peux être assurée que je vais dans le même sens que toi.
Je te souhaite bon courage, bonne journée et te fais plein de bisous


DANY SAILLY 04/01/2010 11:44


Oh mais que beau gateau que toutes ces bonnes choses que tout cela hihihihihi , que faire !!! big bisous


Présentation

  • : Le blog de TATIANA
  • Le blog de TATIANA
  • : MES AMOURS:mes petites filles et ma famille . MES LOISIRS :brocantes et collections; sans oublier la généalogie. Je suis attachée à mes amis ,à ma région ;mon païs ..J'essayerais de vous y amener en promenade . C'est dans la région Midi-Pyrénées que vous trouverez le 81.
  • Contact

Recherche